Symbole des matériels de classe II : DB431010.svg

Ces appareils sont également appelés à "double isolation", car dans les appareils de classe II, une isolation supplémentaire est ajoutée à l'isolation de base (voir Fig. F69).

Leur masse ne doit pas être connectée à un conducteur de protection (PE) :

  • la plupart des équipements portatifs ou semi-fixes, certaines lampes et certains types de transformateurs sont conçus pour avoir une double isolation. Il est important de veiller tout particulièrement à l'exploitation des équipements de classe II et de vérifier régulièrement et souvent que la norme de classe II est maintenue (état de l’enveloppe extérieure, etc.) (par exemple, pour la France, cf. NF C 15-100 § 412) . Les appareils électroniques, les postes de radio et de télévision ont des niveaux de sécurité équivalents à ceux de la classe II, mais ne sont pas des appareils de la classe II.
  • isolation supplémentaire dans une installation électrique : la norme CEI 60364-4-41 (sous-paragraphe 413-2) et certaines normes nationales, par exemple, pour la France, telles que la norme NF C 15-100 décrivent plus en détail les mesures nécessaires pour réaliser l'isolation supplémentaire pendant les travaux d'installation.
La NF C 15-100 reconnaît certains câbles comme présentant le niveau de sécurité de classe II.
Fig. F69 – Principe du niveau d'isolement classe II (CEI 60364-4-41 sous-paragraphe 412).

Un exemple simple est celui de l'introduction d'un câble électrique dans un conduit en PVC. Cela concerne aussi les tableaux de distribution.

  • La norme CEI 61439, concernant les "ensembles d'appareillage Basse Tension" définit les conditions de réalisation d'équipements présentant une sécurité équivalente à la classe II (ils sont appelés "matériels à isolation totale"). Si le coffret est commercialisé nu, il peut, au plus, être conçu pour permettre à l'installateur de réaliser sous sa responsabilité un ensemble équivalent à la classe II, en respectant les conditions de mise en œuvre de la mesure suivante dite "isolation supplémentaire à l'installation".
  • Certains câbles sont reconnus comme étant équivalents à la classe II par de nombreuses normes nationales.

Parmi toutes les conditions à respecter et définies dans la NF C15-100 § 558-3-1-2-2, on peut citer celles-ci :

  • le matériel, une fois installé et raccordé, doit pouvoir supporter une tension de 4000 V entre parties actives et parties métalliques extérieures (pendant une minute),
  • l'enveloppe ne doit pas comporter de vis en matière isolante qui pourrait être remplacée par une vis métallique,
  • aucune partie conductrice intermédiaire ou extérieure ne doit être reliée à un conducteur de protection,
  • le symbole Inside-equipment.gif ou Outside-equipment.gif doit être apposé à l'intérieur comme à l'extérieur de l'équipement.
Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence comme montré sur ce texte
Partager