Les composants d’un parafoudre

De Guide de l'Installation Electrique

Le parafoudre est principalement constitué (cf. Fig. J45c) :

1) d’un ou de plusieurs composants non linéaires : la partie active (varistance, éclateur à gaz, …),

2) d’un dispositif de protection thermique (déconnecteur interne) qui le protège contre un emballement thermique en fin de vie (parafoudre à varistance),

3) d’un indicateur qui signale la fin de vie du parafoudre, certains parafoudres permettent le report à distance de cette indication,

4) d’un dispositif de déconnexion externe qui assure sa protection contre les courts-circuits (ce dispositif peut être intégré au parafoudre).

Fig. J45c – Schéma d’un parafoudre

Technologie de la partie active

Plusieurs technologies sont disponibles pour réaliser la partie active. Elles présentent chacune des avantages et des inconvénients :

  • Les diodes Zener,
  • L’éclateur à gaz (commandé ou non commandé),
  • La varistance (à oxyde de zinc).

Le tableau ci-après présente les caractéristiques des technologies couramment employées.

Fig. J46 – Tableau de synthèse des performances
Composant Eclateur à gaz Eclateur encapsulé Varistance (à oxyde de zinc) Eclateur à gaz et varistance en série Eclateur encapsulé et varistance en parallèle
Caractéristiques
DB422511.svg DB422512.svg DB422513.svg DB422514.svg DB422515.svg
Fonctionnement Coupure de tension Coupure de tension Limitation de tension Coupure et limitation de tension

en série

Coupure et limitation de tension

en parallèle

Caractéristiques U/I DB422516.svg DB422517.svg
Application
  • Réseau télécom
  • Réseau BT (en association avec une varistance)
Réseau BT Réseau BT Réseau BT Réseau BT
Type de parafoudre Type 2 Type 1 Type 1 ou Type 2 Type 1 + Type 2 Type 1 + Type 2


Note : 2 technologies peuvent être installées dans le même parafoudre (cf. Fig. J47).

Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence comme montré sur ce texte
Partager