Chapitre N

Les alimentations et récepteurs particuliers


Choix de la protection d'un départ alimentant un transformateur BT/BT

De Guide de l'Installation Electrique
AccueilLes alimentations et récepteurs particuliersLa protection des transformateurs BT/BTChoix de la protection d'un départ alimentant un transformateur BT/BT

L'appareil de protection placé sur un départ alimentant un transformateur BT/BT doit éviter tout déclenchement intempestif lors de sa mise sous tension ; on utilise en conséquence :

  • soit des disjoncteurs sélectifs (avec une légère temporisation pour la protection Court retard) de la gamme Compact NSX (cf. Fig. N32),
Fig. N32 – Courbe de déclenchement d'un disjoncteur Compact NSX équipé d'un déclencheur Micrologic.
  • soit des disjoncteurs à seuil de déclenchement élevé : Acti 9 courbe D (cf. Fig. N33).
Fig. N33 – Caractéristiques de déclenchement d'un disjoncteur Acti 9 courbe D

Exemple 1

Un circuit alimentant un transformateur 400/230 V, 125 kVA (In = 180 A) pour lequel la première pointe d'enclenchement du courant peut atteindre 12 In, soit 12 x 180 = 2160 A.

Cette valeur crête correspond à une valeur efficace de 1530 A.

Un disjoncteur Compact NSX 250 N équipé d’un déclencheur Micrologic 2 est adapté à la protection du transformateur avec :

  • un réglage de la protection Long retard à 200 A,
  • un réglage de la protection Court retard 8 x Ir.

Exemple 2 : protection contre les surcharges installée au secondaire du transformateur

(cf. Fig. N33b)

L’avantage d’installer une protection contre les surintensités au secondaire d’un transformateur est qu’il peut être protégé au primaire par une protection spécifique (de type moteur) à seuil de déclenchement Instantané ou magnétique élevé, soit :

  • de type électronique Instantané (par exemple Compact NSX avec déclencheur Micrologic 1.3),
  • de type magnétique (par exemple Compact NSX avec déclencheur MA).

Le réglage de la protection contre les courts-circuits au primaire doit aussi être effectué de manière à assurer le fonctionnement du disjoncteur en cas de court-circuit au secondaire du transformateur.

Fig. N33b – Exemple

Nota : la protection primaire est parfois réalisée avec des fusibles de type aM. Cette solution présente deux inconvénients :

  • les fusibles doivent être très fortement surcalibrés (au moins 4 fois le courant nominal du transformateur),
  • pour réaliser au primaire les fonctions de commande et sectionnement, ils doivent être associés à un interrupteur ou un contacteur lui-aussi fortement surcalibré.
Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence comme montré sur ce texte
Partager