Outils personnels

Les schémas de liaisons à la terre (SLT) et la CEM

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Le schéma TN-S pose le moins de problèmes CEM pour les installations comportant des systèmes de technologie de l’information (télécoms entres autres).

Le choix du schéma de liaisons à la terre permet d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Le comportement des différents schémas d’un point de vue CEM est à prendre en compte.

La Figure R1 suivante synthétise leurs caractéristiques principales.

La normalisation européenne (voir NF EN 50174-2 et NF EN 50310) recommande le schéma de liaison à la terre TN-S.

TT TN-S IT TN-C
Sécurité des personnes Bonne

DDR obligatoire

Bonne

La continuité du conducteur PE doit être assurée sur toute l’installation

Sécurité des biens Bonne

Courant de défaut moyen
< quelques dizaines d’ampères

Mauvaise

Courant de défaut fort de l’ordre du kA

Bonne

Courant de 1er défaut faible
< quelques dizaines de mA, mais fort au 2ème défaut

Mauvaise

Courant de défaut fort de l’ordre du kA

Disponibilité de l’énergie Bonne Bonne Très bonne Bonne
Comportement CEM Bon
  • Risque de surtensions
  • Problème d’équipotentialité
  • Nécessite de gérer les appareils à courant de fuite élevé
Très bon
  • Peu de problème d’équipotentialité
  • Nécessite de gérer les appareils à courant de fuite élevé
  • Courants de défaut élevés (perturbations transitoires)
Mauvais (à éviter)
  • Risques de surtensions
  • Filtres et parafoudres de mode commun doivent supporter la tension composée
  • DDR (disjoncteurs différentiels, interrupteurs différentiels, etc.) sensibilisés si présence de condensateurs de mode commun
  • Schéma TN au 2ème défaut
Mauvais (à proscrire)
  • Neutre et PE confondus
  • Circulation de courants perturbateurs dans les masses (rayonnement champ magnétique important)
  • Courants de défaut élevés (perturbations transitoires)

Fig. R1Principales caractéristiques des schémas des liaisons à la terre (SLT)