Outils personnels

Mécanismes de couplage électro-magnétique et mesures correctives

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Un phénomène d’interférence électromagnétique peut se résumer au synoptique de la Figure R21.

Fig. R21Phénomènes d’interférences EM

Les différentes sources de perturbations sont

  • les émissions radio électriques :
    • les systèmes de transmissions hertziens (radio, TV, CB, radio téléphones, télécommandes),
    • les radars ;
  • les équipements :
    • les appareils industriels de puissance (fours à induction, soudeuses à arc, commande de stators),
    • les équipements de bureaux (ordinateurs et circuits numériques, copieurs, visu grand écran),
    • les tubes à décharge (néon, fluo, lampes à éclat, flash),
    • les composants électromécaniques (relais, contacteurs, solénoïdes, organes de coupure) ;
  • les réseaux de puissance :
    • transport et distribution d’énergie,
    • traction électrique ;
  • la foudre,
  • la décharge électrostatique (DES),
  • l’impulsion électromagnétique d’origine nucléaire (IEMN).

Les victimes potentielles sont

  • les récepteurs radio, TV, radar, les communications hertziennes,
  • les systèmes analogiques (capteurs, acquisition de mesures, amplificateurs, écrans),
  • les systèmes numériques (ordinateurs, bus et liaisons informatiques, périphériques).

Les différents couplages sont

  • le couplage par impédance commune (couplage galvanique),
  • le couplage capacitif,
  • le couplage inductif,
  • le couplage par rayonnement (champ à câble, champ à boucle, antenne à antenne).