Outils personnels

Protection contre les chocs électriques

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure


Correspondance : CEI 61140 et NF EN 61140.

La règle fondamentale de protection contre les chocs électriques est définie dans la partie 4 de la norme CEI 61140 qui couvre à la fois les règles des installations électriques et celles des équipements électriques.

"Les parties actives dangereuses ne doivent pas devenir accessibles et les parties conductrices accessibles ne doivent pas devenir dangereuses"

  • ni dans les conditions normales,
  • ni dans des conditions de simple défaut.

Les normes et règlements imposent une protection contre les contacts indirects à toute installation électrique.

Les mesures de protection sont :

  • la coupure automatique de l'alimentation (au premier ou au second défaut selon le schéma des liaisons à la terre),
  • des mesures particulières en fonction de situations précises.

Différentes mesures sont adaptées à la protection contre ces dangers qui comprennent (voir la norme CEI 60364-4-41 § 410.3.3 et 410.3.5) :

  • la coupure automatique de l'alimentation des équipements connectés,
  • des dispositions particulières telles que :
    • utilisation de matériel isolant en classe II, ou de niveau équivalent d'isolation,
    • liaisons équipotentielles,
    • séparation électrique des circuits au moyen de transformateurs d'isolement,
    • mesure de protection par très basse tension TBTS et TBTP (Très Basse Tension de Sécurité et Très Basse Tension de Protection),
    • emplacements ou locaux non conducteurs, non accessibles au toucher ou interposition de barrière isolante, sous la surveillance d'une personne compétente.