Outils personnels

Normes d'Efficacité Energétique

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Sommaire

Domaine d'application des normes

Il est important de différencier les normes applicables à une évaluation complète du site, et les normes applicables aux appareils de mesure utilisés pour aider à l'évaluation des sites, comme le montre la Figure K1d :

Evaluation des installations Outils d'évaluation Dispositifs pour l'évaluation des installations
ISO.gif ISO 50001

Systèmes de management de l'énergie - Exigences et recommandations de mise en œuvre

ISO.gif ISO 50006

Systèmes de management de l'énergie - Mesurage de la performance énergétique

IEC.gif IEC 61557-12

Dispositifs de mesure et de surveillance des performances

IEC.gif IEC 60364-8-1 New.gif

Installations électriques basse tension - Partie 8-1 : Efficacité énergétique

Fig. K1d normes d'Efficacité Energétique

ISO 50001

La norme ISO 50001 "Systèmes de management de l'énergie - Exigences et recommandations de mise en œuvre" est la principale norme internationale fournissant des exigences sur les systèmes gestion de l'énergie. Elle fournit un cadre d'exigences pour les organisations afin de :

  • développer une politique pour une utilisation plus efficace de l'énergie,
  • fournir des cibles et objectifs pour suivre cette politique,
  • utiliser des données pour mieux comprendre et décider de l'utilisation d'énergie,
  • mesurer les résultats,
  • vérifier que la politique fonctionne bien, et
  • améliorer continuellement la gestion de l'énergie.

Le modèle de système de gestion de l'énergie requis par la norme ISO 50001 est décrit sur la Figure K2.

Fig. K2 modèle de système de gestion de l'énergie suivant ISO 50001

ISO 50006

La norme ISO 50006 est une norme d'accompagnement décrivant comment surveiller l'efficacité énergétique à l'aide d'indicateurs de performance énergétique (IPE) mesurés sur certaines périodes. En comparant les IPE entre la période de référence et la période de déclaration, on peut mesurer les améliorations de l'efficacité énergétique. Voir Figure K3.

IPE

Valeur ou mesure qui quantifie les résultats liés à l'efficacité énergétique, l'utilisation et la consommation dans les installations, les systèmes, les processus et l'équipement dans son ensemble ou en partie.

EnB

Quantifie la performance énergétique au cours d'une période de temps spécifiée pour être utilisé comme une référence de base pour comparer la performance énergétique. L'organisation doit tenir compte des objectifs de performance énergétique spécifiques tout en identifiant et en concevant les indicateurs EnBs et EnPIs.

Un élément mis en évidence dans la norme ISO 50006 est l'importance de définir et de quantifier les facteurs ou variables qui peuvent avoir un impact sur la consommation d'énergie (comme la température extérieure, l'occupation des locaux...) afin de comparer le rendement énergétique dans des conditions équivalentes.

Fig. K3 Concept de période de référence et de période de déclaration pour IPE

La norme NF EN 15232

La norme NF EN 15232 s'applique aux systèmes de Gestion Technique des bâtiments (GTB) et aux fonctions d'automatisation et de régulation (Building Automation & Control Systems, BACS).


Déjà en France, depuis le 12 janvier 2008 la norme NF EN 15232 "Performance énergétique des bâtiments - Impact de l’automatisation de la régulation et de la gestion technique du bâtiment" est en application.

Cette norme spécifie notamment :

  • une liste des fonctions d’automatisation, de régulation et de gestion technique du bâtiment ayant un impact sur la performance énergétique des bâtiments ;
  • des méthodes pour :
    • définir les spécifications minimales concernant les fonctions de régulation d’automatisation et de gestion technique du bâtiment,
    • estimer l’impact de ces fonctions sur un bâtiment donné,
    • obtenir une première estimation de l’impact de ces fonctions sur des bâtiments type.

Elle est destinée aux pouvoirs publics pour définir des spécifications minimales, des procédures d’inspection et des méthodes de calcul, mais aussi aux :

  • propriétaires de bâtiments, architectes ou ingénieurs qui spécifient les fonctions à mettre en oeuvre pour un bâtiment neuf ou pour la rénovation d’un bâtiment existant,
  • concepteurs qui vérifient que l’impact de toutes les fonctions d’automatisation, de régulation et de gestion technique.