Outils personnels

Caractérisation de l’onde de foudre

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

L’analyse des phénomènes permet de définir les types d’ondes de courant et de tension de foudre.

Deux types d’onde de courant sont retenus par les normes CEI :

  • onde 10/350 µs : pour caractériser les ondes de courants de coup de foudre direct (cf. Fig. J9),

Fig. J9Onde de courant 10/350 µs

  • onde 8/20 µs : pour caractériser les ondes de courants de coup de foudre indirect (cf. Fig. J10).

Fig. J10Onde de courant 8/20 µs

Ces 2 types d’onde de courant de foudre sont utilisés pour définir les essais des parafoudres (norme CEI 61643-11) et l’immunité des équipements aux courants de foudre. La valeur crête de l’onde de courant caractérise l’intensité du coup de foudre.

  • Les surtensions crées par les coups de foudre sont caractérisées par une onde de tension 1,2 / 50 µs (cf. Fig. J11).

    Ce type d’onde de tension est utilisé pour vérifier la tenue des équipements aux surtensions d’origine atmosphérique (tension de choc suivant CEI 61000-4-5).

Fig. J11Onde de tension 1,2 / 50 µs