Outils personnels

Effets des harmoniques : augmentation des pertes

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire

Pertes dans les conducteurs

La puissance active transmise à une charge est fonction du courant fondamental.

Lorsque le courant absorbé par la charge contient des harmoniques, la valeur efficace de ce courant, Ieff, est supérieure au fondamental I1.

La définition du THD donne :


THD = \sqrt {\left (\frac{I_{eff} }{I_1} \right)^2 - 1}


d’où :


I_{eff} = I_1 \sqrt{1 +THD ^2}


Sur la Figure M16 ont été représentés, en fonction du taux de distorsion harmonique :

  • l’accroissement du courant efficace Ieff pour une charge absorbant un courant fondamental donné,
  • l’accroissement des pertes Joule PJ, sans tenir compte de l’effet de peau

    (Sur le graphique, la référence 1 pour Ieff et PJ correspond à l’absence d’harmonique).

Les courants harmoniques provoquent donc une augmentation des pertes Joule dans tous les conducteurs qu’ils parcourent et un échauffement supplémentaire dans les transformateurs, appareillages, câbles...

Fig. M16Evolution du courant efficace et des pertes Joule en fonction de la valeur du THD

Pertes dans les machines asynchrones

Les tensions harmoniques de rang h appliquées aux machines asynchrones provoquent la circulation dans le rotor de courants de fréquences supérieures à 50 Hz, responsables de pertes supplémentaires.

Ordres de grandeur

  • Une tension d’alimentation quasi rectangulaire provoque une augmentation des pertes de 20%.
  • Une tension d’alimentation avec les taux d’harmoniques uh suivant u5 = 8% (de U1, la tension fondamentale), u7 = 5 %, u11 = 3%, u13 = 1%, soit un THDu de 10%, implique une augmentation des pertes de 6%.

Pertes dans les transformateurs

Les courants harmoniques circulant dans les transformateurs provoquent une augmentation des "pertes cuivre" par effet Joule et des "pertes fer" par courants de Foucault. Les tensions harmoniques sont responsables de pertes fer par hystérésis.

Les pertes dans les bobinages varient comme le carré du THDi, et les pertes dans le noyau linéairement en fonction du THDu.

Dans les transformateurs de distribution publique, où les taux de distorsion sont limités, les pertes augmentent de 10 à 15%.

Pertes dans les condensateurs

Les tensions harmoniques appliquées aux condensateurs provoquent la circulation de courants proportionnels à la fréquence des harmoniques.

Ces courants sont responsables de pertes supplémentaires.

Exemple

Une tension d’alimentation a les taux d’harmoniques uh de rang h suivants :

Tension fondamentale U1, tensions harmoniques : u5 = 8% de U1, u7 = 5%, u11 = 3%, u13 = 1%, ce qui représente un THDu de 10%. L'intensité du courant est multipliée par 1,19. Les pertes Joule sont multipliées par 1,192 = 1,4.