Outils personnels

Appareils de chauffage et lampes à incandescence normales ou halogènes

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Le courant consommé par un appareil de chauffage ou une lampe à incandescence est facilement déductible de la puissance nominale Pn indiquée par le constructeur (car cos φ = 1) (voir Fig. A5).

Puissance nominale
(kW)
Intensité absorbée (A)
mono 127 V mono 230 V tri 230 V tri 400 V
0,1 0,79 0,43 0,25 0,14
0,2 1,58 0,87 0,50 0,29
0,5 3,94 2,17 1,26 0,72
1 7,9 4,35 2,51 1,44
1,5 11,8 6,52 3,77 2,17
2 15,8 8,70 5,02 2,89
2,5 19,7 10,9 6,28 3,61
3 23,6 13 7,53 4,33
3,5 27,6 15,2 8,72 5,05
4 31,5 17,4 10 5,77
4,5 35,4 19,6 11,3 6,5
5 39,4 21,7 12,6 7,22
6 47,2 26,1 15,1 8,66
7 55,1 30,4 17,6 10,1
8 63 34,8 20,1 11,5
9 71 39,1 22,6 13
10 79 43,5 25,1 14,4

Fig. A5Intensité absorbée par les appareils de chauffage et d’éclairage incandescent (normal ou halogène)


L'intensité du courant est donnée par :

  • dans le cas d'un réseau triphasé :  I_a = \frac{P_n}{\sqrt3 U} [1]
  • dans le cas d'un réseau monophasé :  I_a = \frac{P_n}{U} [1]

où U est la tension aux bornes de l'appareil.

Pour une lampe, la présence de gaz halogène permet d'avoir une source lumineuse plus concentrée. Le rendement est supérieur, la durée de vie doublée.

Note : à la mise sous tension, le filament froid est à l'origine de pointes de courant intenses et brèves.


Notes

  1. ^ a et b Ia en ampère, U en volts, Pn en watts. Si Pn est exprimé en kW, multiplier le second membre de l'équation par 1000.