Outils personnels

Norme NF C 15-100 : éclairage

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Sommaire

Nombre minimal de circuits d’éclairage (10.1.3.2.4.)

  • Au moins 2 circuits pour logements à partir de 2 pièces principales.

Nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit (10.1.3.2.3.)

  • Il est limité à 8.
  • Spots ou bandeaux lumineux = 1 point d’éclairage par tranche de 300 VA dans la même pièce.

Protection des circuits d’éclairage (10.1.4.7.2. - Tableau 10-1F)

  • Circuit 1,5 mm² : disjoncteur 16 A.

Installation d’appareillage manuel de commande (771.536.5)

Picto-PH.gif Généralement placé près d’une porte, à portée de la main, du côté de l’ouvrant.

Picto-PH.gif Hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m, au- dessus du sol fini.

Commande couloirs et circulations (771.536.5)

Picto-PH.gif Par dispositif de commande manuel placé :

  • à moins d’1 m de chaque accès, si ce dispositif ne comporte pas de voyant lumineux,
  • à moins de 2 m de chaque accès, si ce dispositif comporte 1 voyant lumineux.

Picto-PH.gif Par système automatique (détection de présence).

Prises de courant commandées (10.1.3.8.2)

  • Chaque socle est compté comme 1 point d'éclairage.
  • Alimentation par les circuits d'éclairage.
  • Courant nominal socle = 16 A.

Reco.gif Recommandation de repérage des socles.

  • Les socles de prises de courant commandés ne se substituent pas aux socles spécialisés et non spécialisés

Nombre de socles de prise de courant commandés et dispositif de commande (10.1.3.8.2.)

  • 2 socles au plus placés dans la même pièce : utilisation d’un interrupteur.
  • Plus de 2 socles : utilisation de télérupteur, contacteur ou similaire.

Emplacement des dispositifs de commande

Picto-PH.gif Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m du sol.

Picto-PH.gif Sont concernés les interrupteurs de commande d’éclairage.

Picto-PH.gif Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.

  • Dans le cas des locaux contenant une baignoire ou une douche, le dispositif de commande manuelle peut, pour respecter les règles liées aux volumes, être disposé à l’extérieur.

Fig. Q10emplacement des dispositifs de commande

Escaliers

Picto-PH.gif Dans les logements réalisés sur plusieurs niveaux, tout escalier doit comporter 1 dispositif d’éclairage artificiel supprimant toute zone d’ombre, commandé aux différents niveaux desservis.

Fig. Q11escaliers

Cheminements extérieurs

Picto-PH.gif Un dispositif d’éclairage doit permettre, lorsque l’éclairement naturel n’est pas suffisant, d’assurer une valeur d’éclairement mesurée au sol d’au moins 20 lux en tout point du cheminement.

Picto-PH.gif Ce dispositif d’éclairage peut être à commande manuelleou automatique.

Picto-PH.gif Les dispositifs de commande et de service situés sur les cheminements extérieurs accessibles doivent être repérables grâce notamment à un éclairage particulier ou un contrastevisuel.

Picto-PH.gif Sont visés notamment les systèmes de contrôle d’accès oude communication entre visiteurs et occupants.

Picto-PH.gif 1 voyant répond à cette exigence.

Fig. Q12cheminements extérieurs

Locaux et équipements collectifs

Picto-PH.gif Les équipements et dispositifs de commande d’éclairage et les systèmes de contrôle d’accès ou de communication entre visiteurs et occupants, doivent être :

  • repérés par un témoin lumineux,
  • situés à plus de 0,40 m d’un angle rentrant de parois ou de tout autre obstacle à l’approche d’un fauteuil roulant,
  • à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m.

Fig. Q13locaux et équipements collectifs