Outils personnels

Mesures de protection contre les contacts directs

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire

La norme CEI 60364 (NF C 15-100) distingue deux protections :

  • complète (isolation, coffrets),
  • partielle ou particulière.

La protection contre les contacts directs est assurée :

  • par "l'isolation principale" des parties actives, c'est-à-dire par des barrières ou des enveloppes,
  • par la mise en œuvre d'une protection complémentaires réalisée par un dispositif différentiel à courant résiduel haute sensibilité (IΔn ≤ 30 mA) et à temps de fonctionnement rapide. Ces dispositifs sont très efficaces dans la majorité des cas de contact direct.

Protection par isolation des parties actives

Elle consiste en une isolation conforme aux prescriptions concernant les matériels. Les peintures, laques, vernis n'assurent pas une protection suffisante (cf. Fig. F4).

Fig. F4Protection par isolation d'un câble triphasé avec gaine

Protection au moyen de barrières ou d'enveloppes

C'est une mesure très utilisée puisque bon nombre de matériels sont installés dans des coffrets, des armoires, des tableaux (cf. Fig. F5).

Pour être considérés comme assurant la protection contre les contacts directs, tous ces équipements doivent posséder au moins le degré de protection IP 2X ou IP XXB (Voir Degrés de protection procurés par les enveloppes des matériels : codes IP et IK).

Par ailleurs, l'ouverture de l'enveloppe (porte, tiroirs, panneaux) ne doit pouvoir s'effectuer que :

  • à l'aide d'une clé ou d'un outil, ou bien,
  • après mise hors tension des parties actives, ou bien,
  • avec interposition automatique d'un autre écran ne pouvant lui-même être escamoté qu'à l'aide d'une clef ou d'un outil.
Les enveloppes métalliques doivent être raccordées au conducteur de protection.

Fig. F5Exemple d'isolation par enveloppe

Mesures de protection partielle

Correspondance : CEI 60364-4-41 et NF C 15-100 § 4-41

  • Protection au moyen d'obstacles ou par mise hors de portée.

    Elle est réservée aux locaux dont l'accès est restreint aux personnes averties ou qualifiées, en pratique les locaux de services électriques. La mise en œuvre de ces mesures est détaillée dans la norme CEI 60364-4-41.

Mesures de protection particulière

La mesure de protection complémentaire contre les contacts directs consiste à utiliser des dispositifs à courant différentiel résiduel de haute sensibilité ≤ 30 mA appelés en abrégé DDR-HS.