Outils personnels

Choix des équipements du poste de livraison à comptage BT

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire

Normes et spécifications

L’appareillage et les équipements seront conformes aux normes internationales suivantes :

CEI 62271-1, 62271-200, 60265-1, 62271-102, 62271-100, 62271-105

Des règlements locaux peuvent aussi exiger la conformité avec des normes nationales comme :

  • France : UTE
  • Royaume Uni : BS
  • Allemagne : VDE
  • USA : ANSI

Normes et spécifications pour la France

Les équipements HTA doivent répondre aux normes suivantes, rendues applicables par décret :

  • UTE NF C 13-100, 13-200, 64-400 pour les cellules
  • autres normes spécifiques à chaque appareillage, en particulier, NF C 64-160 pour la coupure pleinement apparente.

Par ailleurs, l’accord du distributeur d’énergie impose généralement la conformité à certaines spécifications propres.

Choix du type de matériel

Un poste peut être réalisé, en fonction des normes et habitudes locales à partir :

  • de cellules modulaires, qui permettent de répondre à tous les types de schémas ainsi qu’à des extensions ultérieures en prévoyant la place nécessaire,
  • d’ensembles compacts type Ring Main Unit, lorsque l’alimentation se fait en boucle (ensemble monobloc 3 fonctions) en particulier en cas
    • de conditions climatiques et/ou de pollutions très sévères (isolement intégral),
    • d’insuffisance de place pour une solution modulaire.

Matériel utilisés en France

Les équipements HTA sont en général des cellules modulaires, par exemple du type gamme SM6 Schneider Electric. Le RM6 (appareil "tout SF6" à fonctions intégrées) est utilisable sur des réseaux en boucle pour des cas d’environnement sévère.

Cellules compartimentées sous enveloppe métallique

Norme CEI 62271-200

La norme CEI 62271-200 spécifie les "appareillages sous enveloppe métallique pour courant alternatif de tensions assignées supérieures à 1 kV et inférieures ou égales à 52 kV".

Cette norme définit notamment :

  • Le type d’appareillage :
    • AIS (Air Insulated Switchgear) – à isolement dans l’air
    • GIS (Gaz Insulated Switchgear) – à isolement dans un gaz.
  • Les unités fonctionnelles : "partie d’un appareillage sous enveloppe métallique comprenant tous les matériels des circuits principaux et des circuits auxiliaires qui concourent à l’exécution d’une seule fonction", qui correspond en général à une cellule
  • Les compartiments : "partie d’un appareillage sous enveloppe métallique fermée, à l’exception des ouvertures nécessaires à l’interconnexion, à la commande ou à la ventilation". Le constructeur définit le nombre et le contenu des compartiments (ex. : jeu de barres, câbles, appareillage…), qui peuvent contenir de l’appareillage de type :
    • fixe,
    • débrochable.
  • L’accessibilité de chaque compartiment :
    • contrôlée par verrouillage ou selon procédures, pour les compartiments pouvant être ouverts en exploitation normale,
    • par outillage, pour les compartiments ne devant pas être ouvert en exploitation normale,
    • non accessible, pour les compartiments ne devant pas être ouverts.
  • La catégorie de perte de continuité de service LSC (Loss of Service Continuity), qui définit la possibilité de maintenir sous tension d’autres compartiment quand un compartiment est ouvert.
    • LSC1, lorsque cette ouverture nécessite la mise hors tension des autres unités fonctionnelles.
    • LSC2 A lorsque les autres unités fonctionnelles peuvent rester sous tension.
    • LSC2 B lorsque les autres unités fonctionnelles et tous les compartiments câbles peuvent rester sous tension.
  • La classe de cloisonnement (Partition Class) entre parties sous tension et compartiment ouvert, par le type de cloison "partie d’un appareillage sous enveloppe métallique séparant un compartiment d’une autre compartiment"
    • PM : cloisons métalliques,
    • PI : cloisons isolantes.

Cellules pour les postes HTA/BT ou HTA/HTA en France

Les cellules utilisées, par exemple la gamme SM6 de Schneider Electric, sont vis-à-vis de la norme CEI 62271-200 de type :

  • AIS avec isolement dans l’air,
  • à compartiments équipés d’un appareillage fixe,
  • catégorie de perte de continuité de service LSC2A,
  • classe de cloisonnement PI.

Les cellules modulaires type SM6 procurent :

  • la sécurité d’exploitation,
  • la réduction d’encombrement,
  • une grande souplesse d’adaptation et des extensions aisées,
  • une maintenance réduite.

Chaque cellule comporte 3 compartiments :

  • appareillage : interrupteur-sectionneur isolé dans un carter en résine-epoxy rempli de SF6 et scellé à vie
  • raccordements : par câbles sur plages du carter de l’interrupteur (possibilité d’installation sur socle, sans génie civil)
  • jeu de barres : modulaire, permettant une extension à volonté des tableaux

    Un capot de commande peut contenir (sans saillie) un automatisme de commande et du relayage. Un caisson complémentaire supérieur peut être ajouté si nécessaire.

    Les raccordements sont réalisés à l’intérieur d’un compartiment raccordement câbles situé en face avant, accessibles en retirant un panneau d’accès.

    Les cellules sont raccordées électriquement entre elles par un jeu de barres préfabriqué.

    La mise en place se fait sur le site en respectant les instructions de montage.

    L’exploitation est simplifiée par le regroupement de toutes les commandes sur un plastron frontal.

    L’interrupteur-sectionneur SM6 (cf. Fig. B22) répond au critère de coupure pleinement apparente suivant par la norme CEI 62 271-102 et la norme NF C 64-160 grâce à l’indicateur de position reflétant fidèlement la position des contacts.

Les cellules intègrent les verrouillages de base spécifiés dans la norme CEI 62271-200 :

  • la fermeture de l’interrupteur n’est possible que si le sectionneur de terre est ouvert, et si le panneau d’accès aux raccordements est en place.
  • la fermeture du sectionneur de terre n’est possible que si l’appareil fonctionnel est ouvert.
  • l’ouverture du panneau d’accès aux raccordements câbles, qui est le seul compartiment accessible à l’utilisateur lors de l’exploitation, est sécurisé par plusieurs autres interverrouillages :
    • l’ouverture du panneau n’est possible que si le sectionneur de terre est fermé,
    • l’interrupteur-sectionneur est verrouillé en position ouvert lors de l’accès. L’ouverture du sectionneur de terre est alors possible, par exemple pour des essais sur les têtes de câbles.

      Ces fonctionnalités permettent, lors de l’ouverture d’un panneau d’accès aux raccordements câbles d’une cellule, de conserver le jeu de barres et les câbles des autres cellules sous tension et en exploitation (catégorie de perte de continuité de service LSC2A).

Outre les verrouillages fonctionnels définis ci-dessus, chaque cellule comporte :

  • des dispositifs de cadenassage prévus par construction
  • des aménagements destinés à recevoir chacun une serrure pour des interverrouillages éventuels.

Les manœuvres sont faciles et sécurisées

  • Organes nécessaires aux manœuvres regroupés sur une platine fonctionnelle et claire.
  • Levier de fermeture commun à toutes les cellules (sauf disjoncteurs).
  • Faible effort de manoeuvre du levier.
  • Ouverture ou fermeture de l’appareil par levier ou par bouton-poussoir pour les interrupteurs automatiques.

Fig. B22Cellule interrupteur sectionneur SM6