Outils personnels

Protection de l’installation avec ASI

De Guide de l'Installation Electrique

Version du 21 juillet 2016 à 09:44 par Romain.R (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire

Le calcul de l’installation doit être fait en fonction des règles d’installation en vigueur (voir La protection des circuits). Ce paragraphe précise les réglages particuliers des protections dans le cadre d’une alimentation par une ASI. Les disjoncteurs ont un rôle essentiel dans une installation, mais leur importance n’apparaît le plus souvent que lors de phénomènes accidentels et peu fréquents. Le meilleur calcul d’ASI et le meilleur choix de configuration peuvent être compromis par une erreur dans la détermination d’un seul disjoncteur.

Choix des disjoncteurs

La Figure N25 résume les étapes conduisant au choix des disjoncteurs.

Fig. N25Les diverses conditions auxquelles sont soumis les disjoncteurs

Choix du calibre

Le calibre (courant assigné In) doit avoir la valeur immédiatement supérieure au courant assigné du câble aval protégé.

Choix du pouvoir de coupure

Le pouvoir de coupure doit avoir la valeur immédiatement supérieure au courant de court-circuit pouvant survenir au point d’installation.

Choix des seuils Ir et Im

Le tableau de la Figure N26 donne les règles permettant de déterminer les seuils Ir (surcharge ; thermique ou long retard) et Im (court-circuit ; magnétique ou court retard) en fonction des déclencheurs amont et aval pour permettre la sélectivité.

Remarques

  • La sélectivité chronométrique doit être mise en œuvre par du personnel qualifié, car toute temporisation du déclenchement augmente la contrainte thermique (I2t) à l’aval (câbles, semi-conducteurs, etc.). Il convient d’être très prudent si l’on retarde le déclenchement de D2 par la temporisation du seuil Im.
  • La sélectivité énergétique est indépendante du déclencheur et ne concerne que le disjoncteur.
Nature du départ aval Rapport

Ir amont / Ir aval

Rapport

Im amont / Im aval

Rapport

Im amont / Im aval

Déclencheur aval Tous types Magnétique Electronique
Distribution > 1.6 > 2 > 1.5
Moteur asynchrone > 3 > 2 > 1.5

Fig. N26Seuils Ir et Im en fonction des déclencheurs amont et aval

Cas particulier de l’alternateur en court-circuit

La Figure N27 montre le comportement d’un alternateur en court-circuit.

Afin de s’affranchir de l’incertitude éventuelle sur le type d’excitation, il est nécessaire de déclencher sur la première pointe d’intensité du courant de défaut (3 à 5 In selon X"d) à l’aide de la protection Im, non temporisée.

Fig. N27L’alternateur en court-circuit