Outils personnels

La compensation d’énergie réactive

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire

Voir aussi le chapitre Compensation d’énergie réactive

De nombreux récepteurs consomment plus ou moins de courants réactifs notamment pour créer les flux magnétiques (moteurs).

La compensation ou fourniture d’énergie réactive se fait par l’installation de condensateurs, elle peut être individuelle au niveau des récepteurs (ex. : auprès des lampes fluorescentes ou d’un moteur) ou globale au niveau d’un tableau ou d’une installation complète.

Compenser pour faire des économies.

Les avantages qui en résultent se traduisent par :

  • une économie sur les équipements électriques (conséquence de la puissance appelée),
  • une augmentation de la puissance disponible au secondaire des transformateurs,
  • une diminution des chutes de tension et des pertes joules dans les câbles,
  • une économie sur les factures d’électricité.

Pourquoi compenser avec un branchement à puissance surveillée ?

Pour des installations en puissance surveillée (36 à 250 kVA) la compensation d’énergie réactive permet :

  • soit de diminuer la puissance contractuelle souscrite auprès du fournisseur d’électricité, tout en conservant la même puissance active disponible,
  • soit d’augmenter la puissance électrique disponible sans changer de contrat auprès du fournisseur d’électricité.





Voir [les offres de compensation d'énergie réactive] de Schneider Electric