Outils personnels

Emplacements des DDR : Différence entre versions

De Guide de l'Installation Electrique

Aller à : Navigation , rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Menu_C}}
 
{{Menu_C}}
  
Voir [[http://www.schneider-electric.fr/fr/product-category/61400-parafoudres/| les offres de protection modulaires]] de Schneider Electric
+
Voir [[http://www.schneider-electric.fr/fr/product-category/61100-protection-modulaire| les offres de protection modulaires]] de Schneider Electric
  
 
{{FR-specific-section-start}}
 
{{FR-specific-section-start}}

Version actuelle en date du 24 août 2016 à 05:24

Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Voir [les offres de protection modulaires] de Schneider Electric

Dans les installations électriques, les contacts directs et indirects sont toujours associés à un courant de défaut qui ne revient pas à la source par les conducteurs actifs. Ils représentent un danger pour les personnes et pour les biens. C’est pourquoi les DDR « Dispositifs Différentiels Résiduels », dont la fonction de base est de détecter les courants différentiels résiduels, sont très utilisés et indispensables avec le schéma TT.

Dans certains cas il peut être nécessaire d’organiser une sélectivité entre ces protections pour éviter la mise hors tension générale lors d’un défaut d’isolement. Il est possible d’utiliser soit un disjoncteur général différentiel sélectif, soit un disjoncteur général non différentiel.

Pour plus de précision lire la coordination des DDR à la page Schéma TT - Coordination des protections différentielles.

Note : Avec un disjoncteur général non différentiel, les circuits sont alors protégés individuellement ou par groupe par des dispositifs différentiels. La partie de l’installation entre le disjoncteur général et le ou les DDR doit alors être réalisée en classe 2, soit avec des câbles U 1000 R2V ou sous conduit isolant, soit en plaçant le disjoncteur général et le (ou les DDR) dans un même tableau ou deux tableaux adjacents.