Outils personnels

Différents types d'alimentation MT

De Guide de l'Installation Electrique

Version du 20 juin 2017 à 12:07 par Wiki admin 1 (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation , rechercher
Flag of France.svg  Les contenus spécifiques aux normes et réglementations françaises sont mis en évidence par un texte orange ou par un filet orange comme celui dans la marge

Règles générales de conception d'une installation électrique
Raccordement au réseau de distribution publique MT
Raccordement au réseau de distribution publique BT
Bien choisir une architecture de distribution électrique
La distribution BT
Protection contre les chocs et incendies électriques
La protection des circuits
L’appareillage BT : fonctions et choix
La protection contre les surtensions
Efficacité Energétique de la Distribution Electrique
Compensation d’énergie réactive
Détection et atténuation des harmoniques
Les alimentations et récepteurs particuliers
Les installations photovoltaïques
La norme NF C 15-100 dans l’habitat
Recommandations pour l'amélioration de la CEM
Mesure

Sommaire


En fonction de la structure du réseau moyenne tension, les schémas d’alimentation peuvent être des types suivants.

Raccordement sur un réseau radial MT : simple dérivation

En France, le poste haut de poteau (voir Postes d’extérieur) ne comporte pas d’appareillage à moyenne tension. Le transformateur du poste est le plus souvent auto-protégé ; sa puissance est limitée à 160 kVA.

Le poste est alimenté par une dérivation du réseau radial (aérien ou câble), aussi appelé réseau en antenne, de distribution moyenne tension. Ce type de réseau permet une alimentation unique pour les récepteurs (cf. Fig. B6-A).

Le poste comporte, en règle générale, une cellule arrivée et protection générale par interrupteur-sectionneur et fusibles avec des sectionneurs de mise à la terre, comme indiqué en Figure B6-B.

Dans certains pays un transformateur monté sur poteau, sans interrupteur-sectionneur ou fusibles (installés sur le poteau), constitue le "poste". Ce type de distribution est très courant dans les zones rurales. Les dispositifs de protection et de manœuvre sont éloignés du transformateur et commandent généralement une ligne aérienne principale sur laquelle sont connectées des lignes aériennes secondaires.

Raccordement sur une boucle MT : coupure d’artère

L’alimentation du poste est insérée en série sur la ligne du réseau de distribution moyenne tension en boucle , et permet le passage du courant de la ligne via un jeu de barres. Ce type de raccordement permet deux alimentations possibles pour les récepteurs (cf. Fig. B6-D).

Le poste comporte 2 arrivées avec interrupteur-sectionneur, insérées sur la boucle et connectées à un jeu de barres.Ces appareillages sont équipés de sectionneurs de mise à la terre.

Tous les interrupteurs et les sectionneurs de mise à la terre ont un pouvoir assigné de fermeture permettant leur fermeture sur le courant de court-circuit du réseau.

Les interrupteurs peuvent être motorisé, permettant ainsi un pilotage à distance par le distributeur d'énergie (motorisation de type 2 ENEDIS)

Ce schéma permet à l’utilisateur de bénéficier d’une alimentation fiable à partir de deux départs MT, ce qui limite les temps d’interruption en cas de défaut ou de travaux sur le réseau du distributeur.

Les domaines d’utilisation de ce schéma sont les réseaux souterrains de distribution publique MT, en zone urbaine.

Raccordement sur deux câbles MT en parallèle : double dérivation

En France ce type d’alimentation, avec automatisme de permutation (PASA) est utilisé, voire exigé, pour certaines installations à activité critique comportant une nécessité de double alimentation (ex. : hôpitaux).

Lorsqu’il est possible de disposer de deux câbles souterrains en parallèle pour alimenter un poste, on utilise un tableau MT similaire à celui du poste en coupure d’artère (cf. Fig. B6-C).

La principale différence avec le poste en coupure d’artère est que les deux interrupteurs-sectionneurs sont inter-verrouillés de façon à ce qu’un seul d’entre eux puisse être fermé à la fois, sa fermeture interdisant celle de l’autre interrupteur.

En cas de perte de l’alimentation, l’interrupteur d’arrivée correspondant doit être ouvert et l’inter-verrouillage doit permettre de fermer l’interrupteur qui était ouvert.

Cette séquence peut être réalisée de façon manuelle ou automatique.

Les domaines d’utilisation de ce schéma sont les réseaux de certaines villes à forte densité ou en extension alimentés par câbles souterrains.

Fig. B6Différents types d'alimentation MT. [A] simple dérivation. [B] simple dérivation, équipé pour extension en coupure d'artère. [C] coupure d'artère. [D] double dérivation.